La poésie entre vers et prose

Étymologiquement, le vers (de vertere, tourner), qui va à la ligne, s’oppose à la prose qui, elle, va tout droit (prorsum). Cette définition paraît simple. Et de fait pendant longtemps, non seulement vers et prose ont évolué de façon singulière, mais ils ont aussi dialogué dans le cadre du prosimètre, qui s’est développé de l’Antiquité au XVIIe siècle.
Or, depuis Rousseau, les frontières entre la prose et la poésie sont[...]

Littérature

Ce que le récit ne dit pas

Récits du secret, récits de l'insoluble

Si l’art occidental du récit semble s’être traditionnellement construit autour des notions de causalité et d’enchaînement logique des événements, comme Aristote le définit dans sa Poétique, on peut se demander s’il n’a pas connu des formes alternatives de narration. C’est là l’objet de ce livre qui propose une réflexion sur ces possibles alternatives, au travers d’un riche corpus d’œuvres des XXe et XXIe siècle, à savoir des [...]

Littérature

Albert Cohen, une poétique de la table

Quels liens subtils rapprochent le personnel du cycle romanesque de Solal, la voix lyrique des monologues intérieurs de Belle du Seigneur, les instances narratives des essais et le discours épidictique dédié à Winston Churchill ? Question a priori complexe. Foisonnante, parfois débordante dans sa polyphonie, l’œuvre de Cohen s’organise pourtant autour d’une ligne de force qui n’est pas immédiatement perceptible, celle de la table. Con[...]

Littérature

D’un salaud l’autre

Nazis et collaborateurs dans le roman français

Intriguée par l’incroyable succès du roman de Jonathan Littell Les Bienveillantes (2006) – qui s’est vendu à plus de 700 000 exemplaires dès sa première année de parution en France et qui a été récompensé par le Prix Goncourt et par le Grand Prix de l’Académie –, Marion Duval s’est penchée sur les œuvres de six romanciers qui relatent les atrocités de la seconde guerre mondiale du point de vue des tortionnaires : Louis-Ferdinand C[...]

Littérature

Conflits et polémiques dans l’épistolaire

La lettre, lieu d’échange et de dialogue, traditionnellement définie depuis Cicéron comme une « conversation entre amis séparés », peut également offrir un espace privilégié à l’expression des antagonismes — malentendus, différends, âpres controverses. Croiser la notion d’épistolaire avec celle de conflit et de polémique amène alors à repenser avec une acuité particulière la signification de la lettre. Un premier aspect important concern[...]

Littérature

Les Etats du dialogue à l’âge de l’humanisme

Durant la Renaissance, le dialogue est partout, dans tous les champs du savoir et de l’expression « littéraire » comme dans tous les pays d’Europe. Ses formes sont d’une déconcertante diversité, s’adaptant et se déployant selon des temporalités elles-mêmes très variables. L’on pourrait s’amuser à dire, en partant du constat qu’il faut attendre le dernier tiers du XVIe siècle pour voir apparaître ses premières théorisations (Carlo Sigoni[...]

Histoire
Littérature

L’appel de l’étranger

Traduire en langue française en 1886 (Belgique, France, Québec, Suisse)

1886, l’année de la signature de la Convention de Berne pour la protection des œuvres littéraires et artistiques – y compris les œuvres traduites – est-elle une année décisive pour les traductions en langue française ? C’est à cette question que cet ouvrage tente de répondre. En 1886 le paysage littéraire français est transformé par l’irruption du roman russe, à la suite de l’essai d’E. de Vogüé, mais aussi par l’introduction du ver[...]

Littérature

Les Questions symboliques d’Achille Bocchi. (Symbolicae Quaestiones, 1555)

Tome 1 : Édition critique
Tome 2 : Traduction, annotation et commentaire

Parues en 1555 et illustrées par Giulio Bonasone, les Symbolicae Quaestiones d'Achille Bocchi (1488-1562) constituent, Avec les Emblemata d'Alciat (1531), l'un des recueils emblématiques les plus fascinants de la Renaissance. Leur auteur, professeur au Studio de Bologne et fondateur de l’Academia Bocchiana, traduit dans cette somme sa passion pour les mythes, les symboles, les hiéroglyphes, les techniques de l’allégorie, et, plus[...]

Art
Littérature

Didon se sacrifiant d’Etienne Jodelle

De l’œuvre tragique d’Étienne Jodelle (1532-1573), seules deux pièces nous sont parvenues. Cléopâtre captive, première tragédie en français représentée en France, reçut un triomphe lors de sa représentation devant le roi en 1553. Didon se sacrifiant, composée et jouée vers le milieu des années 1550, annonce par son titre un sujet élevé mais profane et un fort intertexte virgilien. Ce titre fait aussi écho à celui d’une tragé[...]

Littérature

L’effacement selon Nabokov

Lolita versus The Original of Laura

L’écrivain Vladimir Nabokov, de par son jeu autour de l’enchâssement des motifs et de sa tendance à la mystification, ne cesse de fasciner le lecteur jusqu’à provoquer son indignation. Ce sentiment apparaît tout particulièrement au lendemain de la parution des romans Lolita (1955) et The Original of Laura (2009) qui, pour des raisons différentes, sont à l’origine d’un véritable scandale. Face à d’aussi vives émotions, les a[...]

Littérature

Guerre et jeu

Cultures d’un paradoxe à l’ère moderne

Echec et mat ! Le jeu est une guerre fictive ; la guerre est un jeu sanglant. Guerre et jeu sont des affrontements impliquant des règles, une stratégie, le recours au hasard, des prises risques, le défi et le bluff. À l’image du Stratego, les guerres conventionnelles opposent des adversaires symétriques, dans un combat réglé selon des conventions acceptées par les camps adverses, dans des mouvements essentiellement linéaires. Le terrorisme, par contre, e[...]

Littérature

Le conte et l’image

L'illustration des contes de Grimm en Angleterre au XIXe siècle

Les contes de Grimm, rassemblés au départ comme de simples matériaux ethnographiques, deviennent au cours du XIXe siècle en Angleterre un classique de la littérature pour la jeunesse. Cette métamorphose de statut littéraire est le fruit d’une exploitation éditoriale dans laquelle l’image tient un rôle prépondérant. Les contributions de George Cruikshank, Richard Doyle, Walter Crane et Arthur Rackham ont particulièrement marqué, de l’Allemagne à [...]

Littérature

Traduction littéraire et création poétique

Yves Bonnefoy et Paul Celan traduisent Shakespeare

Le poète-traducteur, pour qui la traduction de textes en langue étrangère constitue une partie intégrale de sa propre œuvre, est un acteur central, mais peu étudié, de l’histoire littéraire. De manière exemplaire, son travail permet d’analyser le rôle des traductions dans l’histoire, ainsi que l’importance des figures de l’altérité pour le développement de l’identité culturelle.
Tout en examinant deux volets passionnants de la réc[...]

Littérature

Le texte critique

Expérimenter le théâtre et le cinéma aux XXe-XXIe siècles

Au moment où l’on s’accorde à parler, au théâtre comme au cinéma, d’une transformation de la critique qui accompagne les mutations profondes que connaissent les œuvres dramatiques et cinématographiques, il faut faire le point sur le texte critique. Quelle a été son évolution depuis le début du siècle dernier où l’on assiste à sa métamorphose dans le domaine dramatique, et à sa naissance dans celui du cinéma ? Quelles ont été ses formes e[...]

Art
Littérature

Filles de la mémoire

Les images fixes de Juan Marsé

Au commencement était l’Image, fiat lux de la mémoire. Alors que la critique a fait la part belle à la place qu’occupe le cinéma dans la production narrative de Juan Marsé, figure majeure du roman espagnol contemporain, Prix Cervantès 2008, cet essai démontre avec une minutie « détectivesque », la dynamique de l’écriture qu’instaure la présence d’images fixes – affiches de cinéma, bandes dessinées, photographies, dessins…– cl[...]

Art
Littérature

Page 2 sur 5123..Dernière page »
Filtrer par

COLLECTIONS

Toutes les collections


Generic selectors
Texte exact seulement
Chercher un titre
Chercher dans le contenu
Chercher dans les produits
Chercher dans les pages
product
Filter by Categories
Sortie

DISCIPLINES

Toutes les disciplines


Generic selectors
Texte exact seulement
Chercher un titre
Chercher dans le contenu
Chercher dans les produits
Chercher dans les pages
product
Filter by Categories
Sortie

AUTEUR.E

Tous les auteur.e.s


Generic selectors
Texte exact seulement
Chercher un titre
Chercher dans le contenu
Chercher dans les produits
Chercher dans les pages
product
Filter by Categories
Sortie

ANNÉE DE PUBLICATION

Toutes les années de publication


Generic selectors
Texte exact seulement
Chercher un titre
Chercher dans le contenu
Chercher dans les produits
Chercher dans les pages
product
Filter by Categories
Sortie

NUAGE D'ÉTIQUETTES

Toutes les étiquettes


Theme Little Rabelais designed by BALLA

The too big ASCII art easter egg was removed (sorry Hugo) by Etienne Nadji