Conseiller, diriger par lettre

Table des matières

Chapitre I – Conseiller, faire agir et agir à distance

La formule de conseil auctor sum dans la correspondance de Cicéron. Étude étymologique, pragmatique et sémantique
Agir par lettres : le cas de Sidoine Apollinaire
Mander : commander, recommander, se recommander. Pratiques vernaculaires de l’épître didactique

Chapitre II – Conseils politiques

Les Lettres de Phalaris ou les bons conseils du tyran
Prudentia, prouidentia : prudence et prévoyance dans les lettres de conseil et de direction chez Cicéron
Cicéron face aux conseils d’Atticus
Les épîtres à César du Pseudo-Salluste : des conseils pour gouverner dans l’Antiquité tardive ?
Conseils et directives politiques de Loup de Ferrières au roi Charles le Chauve. Quelques remarques
Le conseil dans les lettres de Pétrarque aux hommes d’action : entre les «nuages» des passions et le ciel serein

Chapitre III – Sagesse et direction spirituelle

Les lettres d’Épicure, entre exhortation et didactique
La référence philosophique dans la poésie parénétique d’Horace : l’exemple d’Aristippe (Serm. II, 3 et Epist. I, 17)
Pourquoi la sagesse est-elle une entreprise ? Les conseils éthiques d’Horace et leurs implications culturelles
Sénèque et le but de la lettre
Claranus, Héraclès, Mucius Scaevola : paradigmes de persuasion dans la lettre 66 de Sénèque
La force de l’exemple dans les Lettres à Lucilius
Conseils et direction spirituelle dans la lettre de Porphyre à Marcella
Marsile Ficin et la parénétique stoïcienne
André Maurois mentor de la jeunesse

Chapitre IV – Éducation et édification religieuses

Grégoire de Nazianze, de la lettre à l’épître
L’écriture épistolaire et les modalités du conseil chez Grégoire de Nysse
Saint Jérôme et l’exhortation à Julien (lettre 118)
Les lettres 107 et 128 de Jérôme : un programme d’éducation chrétienne des petites filles ?
Les lettres 147 De uidendo Deo et 187 De praesentia Dei d’Augustin d’Hippone: entre exposé doctrinal et direction de conscience
Psychagogie annéenne et direction tridentine : le modèle des Épîtres spirituelles de Jean d’Avila

Chapitre V – Directives et prescriptions de spécialistes

Enseignement et prescription chez quelques épistoliers byzantins
De la consultation privée à l’expertise médicale par lettre au XVIe siècle
Élaboration de l’ethos du médecin et finalité de l’épître dédicatoire en médecine aux XVIe et XVIIe siècles

Chapitre VI – Conseils personnels

Ars precatoria, ars precaria dans la dernière lettre d’Ovide à Fabia (Pontiques, III, 1)
Juste Lipse professeur et pédagogue à Leyde (1578-1591)
D’un sous-genre épistolaire à sa mise en œuvre en contexte familier : l’exhortation
Des remerciements aux lettres de conseils dans la correspondance de Mme Riccoboni.

SOMMAIRE

Conseiller, diriger par lettre

La lettre, discours adressé à une personne ou à un ensemble de personnes, est souvent le lieu de suggestions, d’avertissements ou d’exhortations, quand l’épistolier écrit pour influer sur la pensée et le comportement de son correspondant, ou même assume le rôle de directeur de conscience. Cette fonction de l’écriture épistolaire – conseiller, diriger, prescrire – invite à examiner plus précisément la relation au destinataire, la figure d’autorité que construit la lettre pour inspirer confiance, les moyens déployés pour convaincre, l’adaptation à telle circonstance particulière, l’articulation entre perspective théorique et cas pratique. La lettre de conseil déborde d’autant mieux le cadre argumentatif de la délibération qu’elle sert parfois à conforter une opinion acquise (parénèse), recourt aux maximes et préceptes, aux exemples qui stimulent l’imitation, aux métaphores qui visent la sensibilité, avec une plasticité irréductible aux schémas rhétoriques.
Tels sont les aspects étudiés à travers ces trente et une contributions qui, de l’Antiquité gréco-romaine au XXe siècle, explorent la signification et les enjeux du conseil par voie épistolaire, qu’il s’agisse d’avis politiques, de direction philosophique et spirituelle, d’éducation religieuse, de directives de spécialistes (philologie, médecine) ou de conseils personnels.

Littérature

Ils en parlent

Neuvième tome d’une longue et riche série consacrée à l’épistolaire antique et à ses prolongements, nous conviant à une belle promenade érudite et humaniste dans la culture européenne.

 

Annexes



À propos de l'auteur
Élisabeth Gavoille

Élisabeth Gavoille


Élisabeth Gavoille, maître de conférences HDR de latin à l’université François-Rabelais de Tours, travaille sur les notions d’art et de savoir dans la littérature latine, et notamment sur l’art de la lettre (coéditrice des trois premiers volumes d’Epistulae antiquae et du dernier paru dans la série aux PUFR en 2015).



François Guillaumont


François Guillaumont, professeur de latin à l’université François-Rabelais de Tours, spécialiste de Cicéron (traités philosophiques et correspondance), a coédité cinq volumes d’Epistulae antiquae (aux PUFR, Les écritures de la douleur, 2010, La présence de l’histoire, 2012, Conflits et polémiques dans l’épistolaire, 2015).



Dans la même collection

Theme Little Rabelais designed by BALLA

The too big ASCII art easter egg was removed (sorry Hugo) by Etienne Nadji