Traduire, collaborer, résister

Traducteurs et traductrices sous l'Occupation

Table des matières

Avant-propos
Le retour du traducteur
Christine Lombez

Introduction
Traducteurs et traductrices en français
sous l’Occupation (1940-1944)
Christine Lombez

Pierre Albert-Birot (1876-1967)
La traduction d’Homère sous l’Occupation
Christine Lombez

Maurice Betz (1898-1946)
Les dilemmes d’un traducteur
Alexis Tautou

Rainer Biemel (1910-1987)
Un Transylvanien passeur de la poésie allemande en français sous l’Occupation
Christine Lombez

Maurice Blanchard (1890-1960)
Traducteur de Shakespeare sous l’Occupation :
une partie de l’histoire du sonnet en prose ?
Thomas Vuong

Hélène Bokanowski (1910-2000)
D’Alger à Paris, de l’art à la traduction :
esquisse d’un parcours atypique
Stefanie Braëndli

Pierre Darmangeat (1909-2004)
L’Espagne poétique au cœur
Christine Lombez

Jacques Decour (1910-1942)
Un rebelle humaniste
Albrecht Betz

Léon Kochnitzky (1892-1965)
Traducteur des Sonnets de Shakespeare et Européen
en-dehors de l’Europe
Thomas Vuong

René Lasne (1897-1980)
L’Anthologie de la poésie allemande (1943)
Alexis Tautou

Robert Levesque (1909-1975)
Traduire les poètes grecs en français à Athènes
pendant l’Occupation allemande
L. Arnoux-Farnoux

Paul de Man (1919-1983)
Le travail de traduction et de « médiation interculturelle »
en Belgique occupée
Hubert Roland

Mario Meunier (1880-1960)
Un humaniste sous l’Occupation
Sylvie Humbert-Mougin

André Meyer, Robert Pitrou, Geneviève Bianquis, René Cannac et les autres :
Les germanistes traducteurs sous l’Occupation
Alexis Tautou

Armand Robin (1912-1961)
Un polytraducteur atypique et controversé
Christine Lombez

Houang Kia-Tcheng (1911-1990)
La recherche spirituelle d’un traducteur chinois
pendant la seconde guerre mondiale
Yanna Guo

André Thérive (1891-1967)
De l’ambiguïté d’un traducteur littéraire en temps de guerre
Christine Lombez

Jean Wahl (1888-1974)
Le traducteur méconnu
Pauline Giocanti

nouveauté
SOMMAIRE

Traduire, collaborer, résister

Traducteurs et traductrices sous l'Occupation

À travers une galerie de portraits de traducteurs et traductrices ayant exercé entre 1940 et 1944, cet ouvrage offre un éclairage nouveau sur la vie littéraire durant la seconde guerre mondiale.
Traduire, comme écrire, sous la botte de l’occupant nazi, c’est résister ou collaborer. Ce livre explore les trajectoires individuelles et le travail de ces médiateurs, « acteurs invisibles de la littérature ». Quelle est leur place ? Dans quel contexte évoluent-t-ils ? Quel est leur rôle ?
Hélène Bokanowski, Maurice Betz, Pierre Darmangeat, Paul de Man ou encore Jean Wahl : ces portraits saisissent la traduction sous plusieurs aspects : biographique, historique, sociologique, historique, éditorial et théorique. En s’appuyant sur des archives privées inédites, cet ouvrage constitue un apport précieux aux études sur la vie littéraire francophone en temps de guerre.

Littérature


À propos de l'auteur

Christine Lombez


Christine Lombez est Professeur de Littérature Comparée à l’Université de Nantes et membre senior de l’Institut Universitaire de France (IUF).



Dans la même collection

Theme Little Rabelais designed by BALLA

The too big ASCII art easter egg was removed (sorry Hugo) by Etienne Nadji