Pour une histoire de la viande

Fabrique et représentations de l'Antiquité à nos jours

Table des matières

Introduction

La boucherie et l'alimentation carnée dans l'Antiquité et la Protohistoire

Les représentations et les découpes de la viande au Moyen Âge et dans les Temps modernes

La boucherie, la production et la qualification des viandes aujourd'hui

Conclusion : la Fabrique de la viande

nouveauté
SOMMAIRE

Pour une histoire de la viande

Fabrique et représentations de l'Antiquité à nos jours

Naguère parée de toutes les vertus, la viande est aujourd’hui l’objet d’une
« stigmatisation diffuse ». Une série de scandales retentissants alarme
les populations, soulevant des vagues d’inquiétudes, de résistances et de
stigmatisations. Sont placées au cœur du débat les normes de la production
carnée (alimentation, médication et stabulation des troupeaux, impact
environnemental, éthique des abattages…), les modes de transformation
(viandes falsifiées…), ou encore les pratiques de consommation (prescriptions
religieuses, modes de cuisson potentiellement cancérigènes...).
Pour comprendre le présent et explorer le futur, il faut l’Histoire
qui éclaire, au travers des sociétés passées, des phénomènes
économiques, techniques, sociaux ou culturels aussi fondamentaux
que l’acquisition et la découpe des aliments, la constitution de la
profession de boucher, les représentations symboliques, les normes
sanitaires et les prescriptions religieuses entourant la chair des
animaux.
Ce livre invite au voyage dans les cultures carnivores, depuis les
sociétés anciennes où la viande pouvait nourrir les dieux autant que les
hommes, jusqu’à un monde de contradiction, où la « bidochemania »
côtoie le véganisme, et où l’on recherche des viandes issues de
l’agriculture biologique, produites dans des terroirs de qualité, tout
en imaginant une alimentation de demain totalement déconnectée de
l’animalité.

Histoire
Sciences sociales


À propos de l'auteur

Marie-Pierre Horard


Maître de conférences en archéologie à l’université de Tours, rattachée à l’UMR 7324 Citeres-LAT.



Dans la même collection

Theme Little Rabelais designed by BALLA

The too big ASCII art easter egg was removed (sorry Hugo) by Etienne Nadji