Boire avec les morts

Table des matières
nouveauté
SOMMAIRE

Boire avec les morts

Engager une anthropologie de l’ivresse rituelle et collective dans un contexte festif - notamment funéraire - andin s’avère un champ de recherche fécond et fascinant tant la chicha, cette boisson épaisse de maïs fermenté, contient tout un monde de significations. L’ivresse qu’elle provoque favorise diverses formes de mise en relation avec le monde animé environnant et avec les morts. C’est à travers la boisson alcoolisée que les hommes font entendre leurs requêtes auprès de ces entités non-humaines car ce n’est qu’en état d’ébriété avancée que l’on peut dialoguer avec elles, qu’elles nous apparaissent en alter ego. Dès lors l’ivresse est désirée, recherchée et valorisée car elle permet à ces entités d’exister et de devenir de sérieux interlocuteurs pour les humains.

À partir d’une ethnographie dans deux communautés paysannes de langue quechua de la région andine de Cochabamba (Bolivie) et d’un travail de terrain dans les communautés indigènes des montagnes de Macha, ce livre explore l’univers du boire collectif et de l’ébriété qui s’ensuit comme un moyen de consolider le lien social, de renforcer l’identité de groupe et de se rapprocher du sacré.

Sciences sociales


À propos de l'auteur

Céline Geffroy


Céline GEFFROY est anthropologue. Elle a vécu pendant 22 ans en Amérique latine, au Chili quelques mois puis en Bolivie. Elle a mené plusieurs travaux dans les Andes autour des notions de réciprocité, de migration, de politique et finalement, ses recherches l’ont menée vers l’étude de l’ivresse. Après avoir été enseignante-chercheuse contractuelle aux Universités de Nice et de Brest, elle est actuellement anthropologue au sein du Groupe SEB.



Dans la même collection

Theme Little Rabelais designed by BALLA

The too big ASCII art easter egg was removed (sorry Hugo) by Etienne Nadji