Origines de la ville dans le Massif Central

les agglomérations antiques

Table des matières
indisponible
à paraître
SOMMAIRE

Origines de la ville dans le Massif Central

les agglomérations antiques

La ville structure l’espace romain antique. Les « cités », chefs-lieux d’un ressort administratif fondamental de l’Empire, concentrent non seulement des fonctions politiques, économiques, religieuses et culturelles, mais aussi une population nombreuse. On trouve aussi des agglomérations qui, plus importantes qu’un village de paysans ou une modeste station routière, mais plus petites qu’une capitale de cité, possèdent un caractère assurément urbain. Les archéologues les nomment « agglomérations secondaires ».
Ce livre d’archéologie est un livre d’histoire. Il s’attache à caractériser ces petites villes romaines dans le cadre des cités du Massif central français, territoires des Arvernes, Vellaves, Gabales, Rutènes, Cadurques et Lémovices, soit l’Auvergne, le Velay, la Lozère, le Rouergue, le Quercy et le Limousin. Après avoir retracé l’historiographie des agglomérations secondaires en France et en Europe, l’auteur construit un corpus de 147 sites, parmi lesquels figurent par exemple Vichy, Gergovie, Corent, Charbonnier-les-Mines, Lezoux, Voingt, Allanche, Saint-Flour, Le Puy-en-Velay, La Souterraine, Ussel, Brive-la-Gaillarde, Tulle, Évaux-les-Bains, Chassenon, Mende, Banassac, Millau, Albi, Montans, Castres, Albias, Cajarc… L’analyse de ce corpus débouche sur une classification et une hiérarchisation des petites villes du Massif central, et finalement sur une compréhension du fonctionnement de ce territoire à l’époque romaine.

Histoire


À propos de l'auteur

Dans la même collection

Theme Little Rabelais designed by BALLA

The too big ASCII art easter egg was removed (sorry Hugo) by Etienne Nadji