Le commerce du bétail charolais

Histoire d'une filière viande, XIXe-XXe siècles

Table des matières

Introduction

Chapitre 1.

L’embouche, genèse et apogée d’une spécialisation agricole (fin XIXe siècle-milieu XXe siècle)

Chapitre 2.

L’embouche, un système de production et de commercialisation des bovins gras (fin XIXe siècle-milieu XXe siècle)

Chapitre 3.

Les acteurs du négoce : les emboucheurs (fin XIXe siècle-milieu XXe siècle)

Chapitre 4.

Les maquignons (fin XIXe siècle-milieu XXe siècle)

Chapitre 5.

Le commerce du bétail à l’échelle de l’exploitation : les cultivateurs (fin XIXe siècle-milieu
XXe siècle)

Chapitre 6.

De l’embouche à l’élevage allaitant(milieu XXe siècle-début XXIe siècle)

Chapitre 7.

La fin des maquignons : la difficile organisation de la filière (milieu XXe siècle-début XXIe siècle)

Chapitre 8.

Le temps des crises (décennies 1990-2000)

Chapitre 9.

S’adapter ou disparaître (fin XXe siècle-début XXIe siècle)

Conclusion

État des sources

Bibliographie sélective

SOMMAIRE

Le commerce du bétail charolais

Histoire d'une filière viande, XIXe-XXe siècles

Si l’excellence de la viande charolaise est reconnue, moins connus sont les hommes qui l’ont commercialisée,
lorsque se construit la filière de production et lorsque se développe l’embouche pour répondre à la demande de
viande de la population urbaine, au 19e siècle.
Ce livre, tiré d’une thèse de doctorat en histoire, fondé sur la découverte de plusieurs fonds d’archives privées et sur une longue enquête de terrain, renouvelle l’histoire du commerce du bétail dans le berceau de la charolaise.
Nourri de portraits suggestifs, il évoque la réussite des emboucheurs, les succès et les faillites des négociants et des maquignons, et raconte comment de simples métayers bénéficient à leur tour, dans la première moitié du 20e siècle, de la prospérité régionale. Il ne s’arrête pas aux crises que subit la filière bovine à partir des années 1960.
Il suit jusqu’à nos jours l’évolution du marché de Saint-Christophe-en-Brionnais et la reconversion du Brionnais-Charolais de l’embouche vers l’élevage-naisseur. Tandis que les maquignons sont éliminés et que les marchands de maigre succèdent aux marchands de gras, la filière connaît un processus de concentration spectaculaire avec l’émergence des coopératives et le développement de l’exportation vers l’Italie.
Entre vaincus et vainqueurs, quel est le devenir des commerçants en bestiaux et de l’élevage dans le berceau de la charolaise ?

Histoire

Ils en parlent



À propos de l'auteur

Dans la même collection

Theme Little Rabelais designed by BALLA

The too big ASCII art easter egg was removed (sorry Hugo) by Etienne Nadji