La paix des Dames

1529

Table des matières
indisponible
à paraître
SOMMAIRE

La paix des Dames

1529

Parmi toutes les femmes qui ont exercé une fonction de pouvoir dans l’Europe de la Renaissance, Louise de Savoie, mère de François Ier, et Marguerite d’Autriche, tante de Charles Quint, sont assurément parmi les plus célèbres. Le traité de paix qu’elles négocièrent ensemble, au nom de leurs fils et neveu, à Cambrai, en 1529, ne l’est pas moins.
Demeuré dans les mémoires comme « la paix des Dames », cet accord mit fin à la seconde guerre que se livraient François Ier et Charles Quint. Cette rencontre très importante pour l'histoire européenne, fruit d'une diplomatie dominée par des figures féminines de premier plan, fut le théâtre de plusieurs mois d’intenses tractations entre la France d’une part, l’Empire, les Anciens Pays-Bas et les Espagnes de l’autre.

Visant à combler cette lacune, ce livre détaille la négociation de paix en elle-même, le cérémonial qui l’a entourée et la façon dont l’accord a été rendu public. Au-delà, l’enquête entend conduire à une meilleure compréhension du rôle que les femmes ont – de tout temps – joué dans les processus de pacification et, ainsi, contribuer à l’histoire de la construction, de la représentation et de la mise en scène des pouvoirs, spécialement en ce qui concerne le pouvoir féminin.

Histoire


À propos de l'auteur
Jonathan Dumont

Jonathan Dumont


Jonathan Dumont est Docteur en Histoire, Art et Archéologie de l’Université de Liège (2010). Ses travaux se concentrent sur l’histoire politique et l’histoire des cultures politiques dans l’Europe tardo-médiévale et renaissante, principalement dans les Anciens Pays-Bas, en France et en Italie. Il est actuellement Research Fellow à Institut für Mittelalterforschung (IMAFO) de l’Österreichische Akademie der Wissenschaften (Vienne, Autriche).



Laure Fagnart

Laure Fagnart


Laure Fagnart est chercheur qualifié du F.R.S.–FNRS (université de Liège/Transitions. Département de recherches sur le Moyen Âge tardif et la première Modernité). Ses recherches portent sur le goût pour l’art italien au nord des Alpes, une question qu’elle étudie à travers le prisme de l’émulation que suscitèrent, en France et dans les anciens Pays-Bas, les collections d’objets et d’oeuvres d’art italiens.



Nicolas Le Roux


Nicolas Le Roux est Professeur à l'Université Sorbonne Paris Nord/Pléiade.



Pierre-Gilles Girault


Pierre-Gilles Girault est administrateur et conservateur en chef du patrimoine Monastère royal de Brou (Bourg-en-Bresse)



Voir tous les auteurs ayant contribué(4)

Dans la même collection

Theme Little Rabelais designed by BALLA

The too big ASCII art easter egg was removed (sorry Hugo) by Etienne Nadji