L’ordonnancement du monde

Revisiter l’ethnoscience

Table des matières
indisponible
à paraître
SOMMAIRE

L’ordonnancement du monde

Revisiter l’ethnoscience

Depuis l’article pionnier de 1903 « De quelques formes primitives de classification » rédigé par Marcel Mauss et Émile Durkheim, nombreuses sont les recherches qui ont contribué à l’enrichissement de l'ethnoscience et aux orientations théoriques et méthodologiques qu’elle a prise au cours du XXe siècle. Par-delà les inventaires taxinomiques des débuts de l’ethnoscience, les recherches autour de la façon dont l’homme classe ont mené peu à peu à croiser d’autres disciplines comme la psychologie et l’éthologie animale, ou encore les sciences du langage et la biologie.
Proposant une réflexion sur les catégories, les taxonomies, l’histoire des institutions, les savoirs et l’écologie politique, ce livre dresse un état de l’art de l’ethnoscience en Europe en regard des travaux pionniers français de Mauss, Barrau, Haudricourt ou Friedberg, mais aussi des travaux issus de la tradition américaine.
De la Bretagne à la Polynésie en passant par l’Indonésie ou encore le Canada, ce livre replace les catégories au cœur de l’anthropologie, et montre que les catégories ne sont pas préconstruites ou imposées aux êtres humains au sein d’une société : elles sont avant tout issues de l’expérience que nous avons de la vie et du monde qui nous entoure.

Sciences sociales
Sociologie


À propos de l'auteur

Marie Roué


Marie Roué est directrice de recherches émérite, UMR Eco-Anthropologie, (CNRS-MNHN-Université Pari-Cité). Elle a été membre du comité de rédaction de Natures Sciences Sociétés (NSS), ainsi que directrice de la collection « Indisciplines » aux éditions Quae.



Sophie Laligant


Sophie Laligant est anthropologue, MCF HDR à l’université de Tours, rattachée à l’UMR Citeres. Diplomée de l’École du Louvre et titulaire d’un DEA en archéologie précolombienne (Paris I), elle est l'auteure d’une thèse en anthropologie sociale soutenue à l’EHESS.



Dans la même collection

Theme Little Rabelais designed by BALLA

The too big ASCII art easter egg was removed (sorry Hugo) by Etienne Nadji