L’image miraculeuse

dans le christianisme occidental (Moyen Âge - Temps moderne)

Table des matières
nouveauté
SOMMAIRE

L’image miraculeuse

dans le christianisme occidental (Moyen Âge - Temps moderne)

Dans le christianisme, comme dans bien d’autres religions, il existe une catégorie d’images créditées d’un statut et de pouvoirs particuliers : les fidèles les vénèrent, implorent leur aide et leur attribuent des prodiges. L’essor de ces images réputées miraculeuses constitue l’un des phénomènes les plus marquants de l’histoire religieuse occidentale. Cette mutation a eu de nombreuses répercussions : phénomène pèlerin, dévotions privées, réflexion théologique, religion civique, aménagement des lieux de culte.
Comment et pourquoi naît un culte à une image bien précise ? Quelles sont les conditions pour que ce culte perdure ? Existe-t-il un déterminisme d’ordre esthétique qui pourrait expliquer le statut spécifique crédité à des images ? Aux yeux des croyants, que représentaient ces icônes, ces tableaux et ces statues qu’ils venaient vénérer et implorer ? De simples représentations d’intercesseurs absents ? Des êtres d’un genre particulier ? Des objets chargés d’un pouvoir propre et pérenne ?
Réunissant des anthropologues, des historiens, des historiens de l’art et de la littérature, cet ouvrage se confronte à toutes les questions suscitées par l’existence d’images dites miraculeuses et offre ainsi la première vue d’ensemble d’un phénomène qui marque de son empreinte l’histoire religieuse européenne depuis la fin du Moyen Âge.

Art
Histoire


À propos de l'auteur

Estelle Leutrat


Estelle Leutrat est maître de conférences en histoire de l’art à l’Université Rennes 2. Elle consacre ses recherches à l’histoire de l’estampe dans la première modernité.



Nicolas Balzamo


Nicolas Balzamo est maître-assistant à l’Université de Neuchâtel, spécialiste d’histoire religieuse (fin du Moyen Âge et Renaissance).



Dans la même collection

Theme Little Rabelais designed by BALLA

The too big ASCII art easter egg was removed (sorry Hugo) by Etienne Nadji