La naissance du gourmand

Grimod de La Reynière et la Révolution française

Table des matières

Introduction

Partie I. Le monde profond de la gourmandise :
Grimod, homme de lettres et littérateur gourmand

Introduction

CHAPITRE I - La tradition de l’almanach et la naissance de la critique gastronomique

Le genre de l’almanach

Grimod et l’invention de la critique gastronomique

L’institution du « Jury dégustateur »

CHAPITRE II - L’art de manger, l’art de la cuisine

La notion d’« art » chez Grimod et dans l’Encyclopédie

Cuisiniers, artistes, hommes de génie

L’art de manger

CHAPITRE III - Discours appétissant

La rhétorique de l’évocation de l’appétit

Le voyage imaginaire autour des aliments

Partie II. La société démocratique et le développement de la culture gastronomique : Grimod, observateur

Introduction

CHAPITRE I - Les scènes alimentaires « brillantes » du début du xixe siècle

CHAPITRE II - Le corps du mangeur : restaurants et gloutonnerie

L’apparition des restaurants

La multiplication des restaurants

et « l’émulation » entre les nouveaux mangeurs

Gloutonnerie, ou la bedaine des bourgeois

 

CHAPITRE III - Le corps du mangeur : manières et consommation

La revalorisation des manières de table :

autour de la publication du Manuel des Amphitryons

Consommer les manières

 

Partie III. L’utopie de la table : Grimod, penseur

Introduction

CHAPITRE I - Le « Gourmand » selon Grimod

La sincérité envers le goût

Des règles strictes concernant l’invitation

L’« Empire gourmand » : un monde autonome des « Gourmands »

 

CHAPITRE II - L’attitude politique et sociale de Grimod avant, pendant et après la Révolution

L’attitude politique de Grimod sous l’Ancien Régime

L’attitude politique de Grimod sous la Révolution

La communication perdue avec ses amis hommes de lettres

CHAPITRE III - Les « liaisons » de la communication agréable

La sociabilité idéalisée : la nostalgie envers le XVIIIe siècle et Grimod

Les agréments de la communication piquante

Salons, sociétés de pensée, clubs révolutionnaires

Le rituel et la solidarité : le « fameux souper » du 1er février

 

CHAPITRE IV - Au-delà de la table : une pensée de la gourmandise et de la sociabilité

Faire renaître la sociabilité perdue

La démocratie de la gourmandise

La gourmandise, d’un prétexte à un but

Conclusion

Sources

nouveauté
SOMMAIRE

La naissance du gourmand

Grimod de La Reynière et la Révolution française

Connu pour ses excentricités et ses provocations, Grimod de la Reynière a souvent été présenté comme l’inventeur, dans les premières années du XIXe siècle, de la critique gastronomique et de l’éloquence gourmande, avec huit livraisons de l’Almanach des Gourmands (1803-1812) et le Manuel des Amphitryons (1808).
Privilégiant une lecture politique inédite de l’œuvre de Grimod, ce livre dresse le portrait d’un homme blessé, nostalgique de la sociabilité littéraire du XVIIIe siècle, mortifié par la tourmente de la décennie révolutionnaire et l’absence de manières des nouveaux riches.
La gourmandise et ses règles s’offrent alors comme une échappatoire, mieux, comme une société utopique, celle d’un « Empire des gourmands ».
Et si la gourmandise était la réponse au vivre ensemble ?

Histoire

Ils en parlent

Une vraie découverte à lire sans tarder, qui remet plus que jamais notre cher Grimod à l’honneur, sans doute comme jamais… A méditer assurément par ces temps de bégaiements culinaires, pour ne pas dire un gros mot : « gastronomiques ».

Olivier BRANDILY, Grimod entre deux siècles, In: Le coeur au ventre [en ligne le 19 mai 2019]

 



À propos de l'auteur

Chikako Hashimoto


Chikako Hashimoto est maîtresse de conférences à l’université préfectorale de Shiga (Japon). Elle a soutenu en 2012, à l’université de Kyoto, une thèse de doctorat consacrée à la pensée gastronomique de Grimod de la Reynière.



Dans la même collection

Theme Little Rabelais designed by BALLA

The too big ASCII art easter egg was removed (sorry Hugo) by Etienne Nadji