La destruction des images

en bande dessinée

Table des matières
indisponible
à paraître
SOMMAIRE

La destruction des images

en bande dessinée

La prolifération des images a un envers, ou une zone sombre : leur destruction constante, indispensable à leur constante recréation. Après L’Engendrement des images en bande dessinée (dirigé par Henri Garric dans la même collection), ce livre se penche sur une série d’œuvres majeures de la bande dessinée contemporaine, de Batman à Edika en passant par Enki Bilal, Alison Bechdel, Marc-Antoine Mathieu ou Guido Crepax, pour y étudier le lien profond entre création et destruction des images.
Du découpage au cadrage en passant par l’ellipse, la bande dessinée dispose de moyens esthétiques propres pour traiter de la destruction. Jeunes chercheuses et chercheurs et spécialistes internationalement reconnus (Thierry Groensteen, Benoît Peeters, Denis Mellier) décrivent ici de quelle manière ces outils permettent à la bande dessinée de traiter visuellement le thème de la destruction (au sens physique, psychologique, social ou historique), mais aussi de représenter concrètement dans ses pages la destruction des images elle-même : la bande dessinée contemporaine se révèle ainsi capable de construire une véritable réflexion consciente sur la destruction des images.

Art
Littérature


À propos de l'auteur
Henri Garric

Henri Garric


Henri Garric est professeur de Littérature comparé à l'université de Bourgogne.

Il est également l'auteur de :

- Portraits de villes. Marches et cartes : la représentation urbaine dans les discours contemporains, Paris, Honoré Champion, 2007, collection « Bibliothèque de littérature générale et comparée ».

- Parole muette, récit burlesque : les expressions silencieuses aux XIXe-XXe siècles, Paris, Classiques Garnier, collection « Perspectives comparatistes – série Modernités et avant-gardes » (à paraître 2015).



Dans la même collection

Theme Little Rabelais designed by BALLA

The too big ASCII art easter egg was removed (sorry Hugo) by Etienne Nadji