Étudier les migrations internationales

Table des matières

Introduction

PARTIE I. Espaces migratoires et territoires circulatoires

Chapitre 1
Le champ migratoire. Une notion fondatrice
des théories contemporaines des migrations internationales

 

Chapitre 2
Projet migratoire et expériences migratoires

 

Chapitre 3
Apparition et diversification des migrations transnationales (1980-2015). La mondialisation par le bas en Europe et ses formes migratoires ethniques et cosmopolite

 

Chapitre 4
Une mobilité singulière. Les mineur(e)s de l’Afrique
subsaharienne aux rives sud de la Méditerranée

PARTIE II. Migrations et dynamiques urbaines, habiter la ville

Chapitre 5
Migrations internationales et dynamiques des espaces métropolitains

 

Chapitre 6
Centralités marchandes, de l’entreprenariat ethnique à la diversité urbaine

 

Chapitre 7
Mobilités dans la ville et changements urbains

 

Chapitre 8
Santé en migration

 

PARTIE III. Migrations et sociétés d’origine

 

Chapitre 9
Retours et rapatriements. Pour une étude des politiques d’insertion des migrants nationaux

 

 

Chapitre 10
De l’association locale à l’associationnisme transnational

 

Chapitre 11
Migrations, minorités et Technologies de l’Information et de la Communication

 

PARTIE IV. Des réfugiés aux politiques d’asile

 

Chapitre 12
Les trois subordinations des politiques d’asile

 

Chapitre 13
Migrations de crises ? Réfugiés, déplacés et migrants environnementaux

 

Chapitre 14
Approche juridique de l’enfant au gré des migrations

 

Conclusion
Espaces interdisciplinaires et positionnements pluriels des migrants

 

Bibliographie

 

Présentation des auteurs

nouveauté
SOMMAIRE

Étudier les migrations internationales

Les migrations internationales sont une clef de compréhension essentielle du fonctionnement du monde actuel. Elles constituent un enjeu fondamental dans chacune des sociétés qu’elles concernent, qu’il s’agisse des régions d’origine, des pays d’installation ou des zones de transit. Le « paradigme migratoire » offre un puissant outil d’analyse des transformations sociales et spatiales à l’oeuvre dans le monde. Aurait-on pu par exemple imaginer, il y a trente ou quarante ans, que la question migratoire marquerait à ce point les élections nord-américaines, britanniques, allemandes, hongroises, autrichiennes, néerlandaises, italiennes… et bien entendu françaises ?


Les auteurs – géographes, sociologues, historiens, anthropologues, juristes, démographes – font le point sur la façon dont ont été conçues, élaborées et traitées les problématiques relatives aux migrations depuis une trentaine d’années. Chaque chapitre montre comment un domaine de recherche a émergé, tiraillé entre demande publique (possédant ses propres objectifs généralement de court terme) et autonomie de la recherche attachée à la construction des savoirs. Il en résulte un ouvrage qu’on peut utiliser comme un manuel, utile à tous ceux qui veulent comprendre la complexité des migrations internationales.

Sciences sociales

Annexes

Avec les contributions de :

Karen Akoka, Cédric Audebert, Marine Bertrand, Marie Chabrol, Pascaline Chappart, Olivier Clochard, Victoire Cottereau, Fathallah Daghmi, Kamel Doraï, Hadrien Dubucs, Antoine Dumont, Françoise Dureau,  Lucine Endelstein, Eleonora Guadagno, Marie-Antoinette Hily, Anne-Cécile Hoyez, Christophe Imbert, Thomas Lacroix, Véronique Lassailly-Jacob, David Lessault, Pierre-Yves Louis, Emmanuel Ma Mung, Adelina Miranda, Naïk Miret,  Véronique Petit,  Isabelle Rigoni,  Nelly Robin,  Yann Scioldo-Zürcher, Hélène Simon-Lorière,  Alain Tarrius, Marie-Françoise Valette



À propos de l'auteur

Emmanuel Ma Mung


Emmanuel Ma Mung est géographe, directeur de recherche émérite au CNRS, membre de MIGRINTER (UMR 7301 CNRS-Université de Poitiers) et codirecteur de la Revue européenne des migrations internationales. Ses recherches portent sur l’autonomie sociale appréhendée dans ses manifestations chez les populations migrantes, principalement maghrébines et chinoises.



Marie-Antoinette Hily


Marie-Antoinette Hily est sociologue, membre du réseau MIGRINTER (UMR 7301 CNRS-Université de Poitiers) et ex-directrice de la Revue européenne des migrations internationales (REMI). Ses recherches portent sur les migrations internationales (Circulations migratoires/Réseaux transnationaux/Expériences migratoires).



Yann Scioldo-Zürcher


Yann Scioldo-Zürcher est historien, chargé de recherche au CNRS, membre du Centre de recherches historiques (EHESS Paris, UMR 8558) et associé aux laboratoires CRFJ (Centre de recherche français à Jérusalem) et MIGRINTER (UMR 7301 CNRS-Université de Poitiers). Il consacre ses recherches aux migrations juives postcoloniales en France et en Israël, en comparant notamment les pratiques administratives d’insertion des migrants créées par ces deux pays.



Voir tous les auteurs ayant contribué(3)

Dans la même collection

Theme Little Rabelais designed by BALLA

The too big ASCII art easter egg was removed (sorry Hugo) by Etienne Nadji