Penser les migrations pour repenser la société

Table des matières
indisponible
à paraître
SOMMAIRE

Penser les migrations pour repenser la société

Les migrations internationales contribuent à définir l’État et ses formes de citoyenneté. Elles modifient les relations professionnelles, transforment les espaces géographiques et jouent un rôle fondamental dans les expressions artistiques. Par effet miroir, les pratiques des migrants sont, elles aussi, tributaires des contraintes et opportunités qu’ils rencontrent dans les espaces qu’ils traversent, sinon investissent.
De l’Europe au continent américain en passant par l’Afrique, ce livre illustre la façon dont les études migratoires permettent d’éclairer les sociétés contemporaines, depuis leur construction politique jusqu’aux multiples échelles servant à l’analyse des pratiques sociales quotidiennes. Prises ensemble, elles initient un dialogue nécessaire entre spécialistes des migrations et des sciences sociales.
En d’autres termes, penser les migrations est « un moyen de penser la société », au-delà de la question du contrôle des frontières par les États, à laquelle elles sont trop souvent réduites.

Sciences sociales


À propos de l'auteur

Yann Scioldo-Zürcher


Yann Scioldo-Zürcher est historien, chargé de recherche au CNRS, membre du Centre de recherches historiques (EHESS Paris, UMR 8558) et associé aux laboratoires CRFJ (Centre de recherche français à Jérusalem) et MIGRINTER (UMR 7301 CNRS-Université de Poitiers). Il consacre ses recherches aux migrations juives postcoloniales en France et en Israël, en comparant notamment les pratiques administratives d’insertion des migrants créées par ces deux pays.



Voir tous les auteurs ayant contribué(5)

Dans la même collection

Theme Little Rabelais designed by BALLA

The too big ASCII art easter egg was removed (sorry Hugo) by Etienne Nadji