Le trône de fer

ou le Pouvoir dans le sang

Table des matières

Introduction

I – Genèse

L’adaptation méditée d’un cycle mythique de fantasy

Structuration du cycle et adaptation en série
Les prémices de la série tv
Le tournage de la première saison

Géographie, histoire et structure du pouvoir

Survol géographique de Westeros et d’Essos
Brève histoire de Westeros
Structures du pouvoir de Westeros
Note sur Essos

Un monde à découvrir et à créer visuellement : terres et peuples de Westeros

Vol au-dessus d’une carte : autour du premier générique
Forme du générique
Les grands absents de Westeros
Avec Daenerys dans les cités d’Essos

La création d’un univers visuel immédiatement identifiable

Nomades du nord, nomades du sud
Le Nord gothique et germanique
Un Sud contrasté : entre Italie, Angleterre et Afrique du nord
Diversité et cohérence visuelles
Un patchwork kitsch assumé

II – Parcours

Un monde en crise

Saisons, climat et cataclysme : un moteur de l’Histoire
Mystérieux hybrides venus d’ailleurs
Les « fils » de Daenerys et de Mélisandre
La quête de Bran : le surnaturel au grand jour
Incestes en série
Frères et soeurs
Mère et fils, père et filles
Crimes impunis en tout genre
Polar en fantasy
« Estropiés, bâtards et choses cassées » (S1E4)

La comédie du pouvoir

Une génération de héros fatigués
Armes et prouesses : un souvenir du passé ?
Les maîtres de Westeros : hommes de l’ombre et brutes sanguinaires
Essos : un Orient compliqué ?
La relève des femmes
Appétit et faiblesse des héritiers et héritières
Corps désirés, corps désirables : « Sex and nudities »
Corps blessés, corps morts : risques du métier et lois de l’épopée
De la violence individuelle à la violence collective

Des mondes hétéromorphes…

La menace d’un ailleurs
Dieux anciens, récents et nouveaux
Un monde à part : les enfants
Renaissance orphique : les trois oeufs de dragon

Monuments et langage : emmurer ou délivrer ?

Voies, routes et messagers
Cryptes, grottes, geôles et chambres closes
Statuts divers du langage
Une héraldique spécifique
Généalogie et histoire(s)

III – Portraits

Eddard « Ned » Stark : un chevalier sans peur ni reproche ?
Ros : mortelle ascension
Joffrey Baratheon : vicieux, lâche et méchant…
Petyr Baelish « Littlefinger » : la constance du courtisan
Jaime Lannister : la vérité sur le « Régicide »
Oberyn Martell : un destin météorique
Tyrion Lannister : la solitude du nain
Daenerys Targaryen : l’odyssée d’une orpheline

Game of Thrones et nous…

Annexes

Aux origines de la création de Game of Thrones
À propos de Game of Thrones et Shakespeare
Quelques similitudes avec la Guerre des Deux Roses
Arbres généalogiques des principales familles de Westeros
Liste des personnages

SOMMAIRE

Le trône de fer

ou le Pouvoir dans le sang

Game of Thrones n’est pas une série comme les autres, comme le montre son succès planétaire. Chaque nouvelle saison suscite un intérêt mondial que la puissante campagne de communication organisée par HBO ne saurait suffire à expliquer. Histoire, géographie, politique, moeurs et monstres, tout semble à des années-lumière de nos repères culturels habituels dans ces royaumes en guerre dont la chronique est adaptée des livres de George R. R. Martin. Et pourtant… Les querelles de famille, les luttes acharnées pour le pouvoir, les haines recuites, les angoisses métaphysiques et les passions mêlées qui se développent au fil des épisodes rencontrent notre temps et nos obsessions. L’illusion magistrale de l’actualité suscite en nous le sentiment d’une inquiétante proximité qui nous fascine. Le présent volume, premier ouvrage de synthèse en français sur cette série-monde à l’identité visuelle savamment construite, propose d’aider le téléspectateur à pénétrer plus avant dans les rouages de cette épopée au souffle puissant pour en comprendre les enjeux et discerner les modalités de sa création.

Parcours thématiques, portraits de héros et d’héroïnes alternent ici avec de courtes synthèses sur l’historique de la série, des réflexions esthétiques, des propositions théoriques, afin de donner des pistes pour se repérer dans cette fresque foisonnante, à la frontière entre littérature et cinéma. Produit inclassable, qui sait jouer à merveille des contraintes de l’industrie, la série est déjà devenue une référence du genre et, alors que la quatrième saison s’est achevée, le lecteur pourra trouver ici de quoi entretenir son intérêt.

Littérature
Série

Ils en parlent

Le Trône de fer ou le pouvoir dans le sang est l'ouvrage le plus érudit et complet que j'ai lu sur la série TV d'HBO devenue phénomène mondial. Cette étude aborde à la fois l'univers de la saga avec sa violence et sa complexité, et aussi la conception de la série, des décors et des personnages. Elle étudie l'héraldique, la symbolique et les choix qui ont été faits autant par George R. R. Martin que par les showrunners. Passionnante, elle vous permettra de tenir jusqu'à la saison finale tant attendue !

Game of thrones, la série décodée, Critique de Nathalie Z., [In le site : Scifi-universe] en ligne le 05/10/2018

 
 


À propos de l'auteur

Stéphane Rolet


Spécialiste des rapports texte-image à la Renaissance, Stéphane Rolet est maître de conférences à l’université de Paris VIII (département de Littérature) et chargé de conférences à l’École pratique des hautes études (4e section).



Dans la même collection

Theme Little Rabelais designed by BALLA

The too big ASCII art easter egg was removed (sorry Hugo) by Etienne Nadji