Du bref et du court

Table des matières
nouveauté
SOMMAIRE

Du bref et du court

Parmi les formes que peuvent prendre nos discours (textes, paroles, images, performances gestuelles), il y en a des plus brèves, plus efficaces. Mais comment mesurer ces formes ? Qu’est-ce qui est « long », qu’est-ce qui est « court » ? Quelle est la différence entre le « court » et le « bref » ?
Pour certains, la forme brève implique son inclusion dans une autre qui lui servirait de cadre (une phrase de Proust, dans l’ensemble de La Recherche, une nouvelle de Borges dans un recueil). Mais la brièveté peut ne pas être un trait distinctif de la forme elle-même (le théâtre, la chanson, la série télévisuelle), elle devient un moyen de rendre le message plus percutant, plus marquant pour le public. Enfin, certaines formes de discours comme les panneaux routiers, ne pourraient exister si elles n’étaient pas brèves.
Poèmes-chansons, formes théâtrales, panneaux de signalisation routière, ce livre propose des analyses de récits courts, voire extrêmement courts (d’une phrase à une demi-page tout au plus), concernant les champs linguistiques et culturels français, hispanique, allemand, canadien et mauricien au XXe et XXIe siècle.

 

Avec les contributions de :

Sébastien Bost, Elisa Bricco, Gersende Camenen, Marion Chénetier-Alev, Agathe Cormier, Jean-Paul Dufiet, Grégoire Halbout, Yvon Houssais, Emmanuelle Kaës, Eileen Lohka, Arthur Morisseau, Lori Saint-Martin, Emmanuelle Terrones.

Littérature


À propos de l'auteur

Mónica Zapata


Professeure à l’université de Tours, Mónica Zapata, est spécialiste de la littérature hispano-américaine des XXe et XXIe siècles, de la théorie littéraire et des études sur le genre.



Dans la même collection

Theme Little Rabelais designed by BALLA

The too big ASCII art easter egg was removed (sorry Hugo) by Etienne Nadji