La Sérialité à l’écran

Comprendre les séries anglophones

Table des matières
indisponible
à paraître
SOMMAIRE

La Sérialité à l’écran

Comprendre les séries anglophones

Loin d’être systématiquement opposés par leur mode de production, leur public ou même leur portée artistique, cinéma et télévision sont liés par leur exploitation de la sérialité.
Quels liens entretient la sérialité au sens large avec le récit audiovisuel ? Quelle est sa spécificité en tant que stratégie narrative dans les arts audiovisuels ? Quelles implications esthétiques, culturelles, industrielles et économiques sont à l’œuvre dans les multiples formes de sérialité audiovisuelle qui existent ?

À travers l’histoire du cinéma mais aussi de son évolution inter-médiatique suite à l’arrivée de la télévision et d’internet, ainsi que l’analyse d’œuvres comme Hannibal, CSI, Scream ou encore Wolverine, cet ouvrage éclaire sur les mécanismes et les contraintes de l’écriture audiovisuelle en série.

Série

Annexes

Sommaire : Introduction ▪ La sérialité, hier et aujourd’hui ▪ Stratégies narratives ▪ Corps d’acteurs et passage du temps ▪ Le genre à l’épreuve de la forme sérielle

 

Avec les contributions de : Fanny Beuré, Adrienne Boutang, Claire Cornillon, Véronique Eleftériou, Hélène Laurichesse, David Lipson, Hélène Machinal, Martial Martin, Gilles Menegaldo, Aymeric Pantet, Yann Roblou, Jules Sandeau & Dominique Sipière.

 



À propos de l'auteur

Anne Crémieux


Anne Crémieux est maîtresse de conférences à l’université Paris Nanterre. Elle a publié Les Cinéastes noirs américains et le rêve hollywoodien (L’Harmattan, 2004), et a contribué à de nombreuses revues et articles.



Ariane Hudelet


Ariane Hudelet est maîtresse de conférences en études anglophones à l’Université Paris 7-Denis-Diderot. Depuis 2009 elle s’intéresse aux séries télévisées américaines contemporaines ; elle a ainsi publié The Wire. Les règles du jeu (PUF, 2016), et co‑dirige la revue TV/Series.



Dans la même collection

Theme Little Rabelais designed by BALLA

The too big ASCII art easter egg was removed (sorry Hugo) by Etienne Nadji