Un Nouveau Martin

Essor et renouveaux de la figure de saint Martin (IVe-XXIe siècle)

Table des matières
Remerciements

Introduction – Les avatars de Martin

Bruno Judic

Première partie – La construction de la figure martinienne

Martin, soldat et saint : le métier des armes dans les premiers siècles de la Paix de l’Église (ive-vie siècle)

Luce Pietri

L’évêque-moine dans la Vita Martini de Sulpice Sévère

Marianne Sághy (†)

La spiritualité d’Aquilée aux origines de la spiritualité martinienne

Alessio Peršič

Le Christ de Sulpice Sévère : une christologie implicite dans la Vita sancti Martini

Xavier Gué

Saint Martin parmi les Frisons : le culte du saint à Utrecht dans le haut Moyen Âge

Marco Mostert

La transmission de la mémoire : Candes et saint Martin entre le ive et le XIIe siècle

Bertrand Lesoing

Le « Repos de saint Martin » à Marmoutier : construction d’un lieu de mémoire

Thomas Creissen et Élisabeth Lorans

La chapelle Saint-Martin du château de Chinon : manifeste idéologique du roi Charles VII

Bruno Dufaÿ

L’« idéologie sacerdotale » du catholicisme français au XVIIe siècle

Milan Wehnert

L’identité du chapitre Saint-Martin de Tours au XVIIIe siècle

Christophe Maillard

Une rencontre calendaire : saint Martin et l’armistice de 1918

Jacqueline Lalouette

Deuxième partie – Réinvestir la figure martinienne

La figure de saint Martin chez Grégoire de Tours

Sylvie Labarre

Martin, Ithace et Maxime, après l’exécution de Priscillien

Alberto Ferreiro

Le manteau de saint Martin dans la royauté franque

Lucien-Jean Bord

La figure martinienne dans la Vita Anskarii de Rimbert

Frédéric Gross

Aristocrate ou guerrier ? Images de la Charité d’Amiens aux XIe-XIIIe siècles

Esther Dehoux

La saga islandaise de saint Martin de Tours

Rory McTurk

La transformation de la figure de saint Martin en Irlande au Moyen Âge central

Jean-Michel Picard

Des pièces gothiques au livre historique : Martin dans les livrets de pèlerinage (XVIe-XVIIIe siècle)

Bruno Maes

L’image militaire de saint Martin à Tours pendant les guerres de 1870-1871 et 1914-1918

Michel Laurencin

Martin de Tours en Hesse

Götz Pfeiffer

La figure martinienne et l’évangélisation en Europe au XXIe siècle

Margit Eckholt

Troisième partie – Les paysages martiniens

De l’eau du baptême à l’eau qui guérit

Dominique Barbe

Tours d’après le témoignage de Grégoire de Tours

Gaëlle Herbert de la Portbarré-Viard

Le monastère de l’Île-Barbe (Lyon) et le culte de saint Martin

Charlotte Gaillard

De la tour Saint-Paul de Cormery à la tour Charlemagne de Saint-Martin de Tours

Thomas Pouyet

Le fait martinien et l’abbaye de Saint-Martin de Pontoise

Anne-Laure Alard-Bonhoure

Saint Martin, saint Fridien et la Sainte Face : La cathédrale de Lucques et la dédicace martinienne

Ilaria Sabbatini

Le culte de saint Martin à Szombathely aux XVIIe-XIXe siècles

Ferenc Tóth

Saint Martin, patron des cocus

Paolo Giardelli

La chasse aux reliques de saint Martin : parcours d’une relique entre Tours, Limoges et Limoux

Donatien Mazany

Les bénédictins de Marmoutier durant la Révolution française (mars 1789-août 1792)

Bastien Chérault

La voie des oiseaux de saint Martin : du martin-pêcheur à l’alcyon dans le sillage des Pléiades

Annick Fédensieu

Conclusion – Saint Martin, un enjeu idéologique à la fin du XIXe siècle

Robert Beck

Sources & Bibliographie

nouveauté
SOMMAIRE

Un Nouveau Martin

Essor et renouveaux de la figure de saint Martin (IVe-XXIe siècle)

Au fil des siècles, le culte de saint Martin n’a cessé de se répandre à travers l’Europe et au-delà. Le contexte de l’empire romain du ive siècle a laissé placé à des situations complètement nouvelles, le royaume de Clovis, le royaume lombard, l’empire de Charlemagne, les Capétiens, les Habsbourgs, et jusqu’aux querelles idéologiques du XIXe siècle. Pourtant le culte du saint s’est toujours renouvelé. Martin missionnaire à Braga au VIe siècle, Anschaire missionnaire chez les Scandinaves au IXe siècle, Matthieu d’Albano grand ami de Pierre le Vénérable au XIIe siècle, sont autant de « nouveau Martin ». Parallèlement un riche folklore enraciné dans les campagnes, contribue à maintenir vivante la tradition des fêtes de novembre, même apparemment sans référence chrétienne.
A travers différentes disciplines, histoire, archéologie, histoire de l’art, théologie, ethnologie, différentes littératures et différents espaces, de l’Italie à l’Irlande, de la Scandinavie à la Galice, ce livre poursuit les avatars de la figure martinienne. De puissants investissements théologiques, chez Sulpice Sévère, comme au XVIIe siècle ou au XXIe siècle, accompagnent des traditions, célèbres ici et méconnues ailleurs, autour de l’oie, des châtaignes ou du vin, et contribuent à produire, à chaque époque, un « nouveau Martin ».

Histoire


À propos de l'auteur

Bruno Judic


Bruno Judic est professeur d’histoire du Moyen Age à l’université de Tours.



Christine Bousquet-Labouérie


Christine Bousquet-Labouérie est maître de conférences en histoire du Moyen Age à l’université de Tours.



Elisabeth Lorans


Élisabeth Lorans est professeure d’archéologie médiévale à l’université François-Rabelais de Tours, membre de l’équipe CITERES.



Robert Beck


Robert Beck est maître de conférences HDR en histoire contemporaine à l’université de Tours. Ses thèmes de recherches sont notamment l’anthropologie historique urbaine, la culture populaire des villes du XIXe siècle et l’histoire comparatiste des élites des villes françaises et bavaroises au XIXe siècle. En 1997, il a publié L’Histoire du dimanche de 1700 à nos jours, Paris, Éditions Ouvrières/Éditions de l’Atelier.



Voir tous les auteurs ayant contribué(4)

Dans la même collection

Theme Little Rabelais designed by BALLA

The too big ASCII art easter egg was removed (sorry Hugo) by Etienne Nadji